Questions à Stéphanie MANCEAU
 

Stéphanie Manceau, originaire de Clermont-Créans, a participé à l’élection de Miss Pays Fléchois le 25 mars dernier et a été élue deuxième dauphine aux côtés de Maureen Baudry et Stacy Chassevent (respectivement Miss pays Fléchois et première dauphine).

Le Cahier Clermontois est  heureux d’avoir pu  recueillir ses impressions :

 

- S’agissait-il de votre première participation à ce concours ?
Oui, il s’agissait de ma première participation à ce concours.

- Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer à cette manifestation ?
Si j’ai participé à cette élection, c’est grâce à Madame Jean (ancienne présidente du comité Miss Pays Fléchois) qui m’a repérée dans un supermarché à la Flèche et qui m’a proposé d’y participer.

 
 
- Etait-ce un réel enjeu pour vous ou un simple défi ?
Si j’ai participé à cette élection c’est parce qu’on me l‘a proposé, sinon je n’y serais jamais allée. J’ai fait ce concours juste pour m’amuser et par curiosité.

- Depuis combien de temps vous prépariez-vous ? En quoi a consisté la préparation ?
Madame Jean m’avait repérée juste avant les fêtes de Noël. A partir de là je n’ai pas cessé d’y penser. Pour me préparer je me suis mise à faire un peu plus de sport et à surveiller ce que je mangeais car je voulais être bien dans mon corps et me sentir à l’aise, surtout pour le défilé en maillot de bain.
Ensuite nous avons eu plusieurs autres rendez-vous avec Eliane (l’actuelle présidente du Comité) pour essayer les chaussures, les tenues de ville, les maillots de bain et les tenues de soirée. Nous avons aussi organisé un planning pour le coiffeur et le maquillage. Nous avons parlé du déroulement de la soirée et fait les répétitions.

- Comment avez-vous vécu cette soirée ? Quel souvenir vous laissera-t-elle ?
Cette soirée était très belle, inoubliable. J’étais vraiment très heureuse même si le stress était là. Quand j’ai fait mon premier passage en tenue de ville, j’étais vraiment très stressée, mais à peine descendue de la scène je voulais y remonter tellement c’était magique, et très agréable.
Cette soirée est pour moi inoubliable, je serai fière de regarder la vidéo plus tard avec mes enfants.
 
 

- Qu’avez-vous ressenti à l’annonce des résultats ?
A l’annonce des résultats j’étais très heureuse de voir les gens m’applaudir et de voir ma famille pleurer de joie. Cela m’a vraiment touchée.

- Avez-vous d’autres projets allant dans le même sens ?
J’ai évidemment d’autres projets que l’on m’a proposés comme participer à l’élection de Miss Sarthe le 4 mai au Mans, et de faire des défilés de mode.




 
- Que diriez-vous aux jeunes filles de la commune qui n’ont peut-être pas osé franchir le pas de l’inscription à ce concours ou qui souhaiteraient se présenter l’année prochaine?
Je leur dirais qu’il ne faut pas hésiter, on a toutes nos chances. En plus cela ne vous coûte rien et laisse un très bon souvenir. Toute la journée on s’occupe de nous : on nous coiffe, on nous maquille. C’est vraiment très agréable. C’est l’occasion de porter de belles robes de soirées comme on en rêvait étant petite.
Il ne faut pas y aller pour gagner, mais pour passer du bon temps et rencontrer beaucoup de personnes. Même si vous ne gagnez pas vous pouvez toujours avoir des propositions pour des défilés de mode.

- Que pensez-vous des propos de détracteurs à ce genre de manifestation qui affirment que ce type de concours nuit à l’image de la femme ?
Ce concours ne nuit pas du tout à l’image de la femme. Il la met en valeur sans avoir de jugement déplacé. Je trouve qu’il apporte beaucoup à la femme, elle est parfaitement respectée.

Nous remercions sincèrement Stéphanie d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de nous faire partager quelques photos. Nous lui renouvelons toutes nos félicitations pour son élection et lui souhaitons bonne chance dans ses projets.



Créer un site
Créer un site