HISTOIRE :

 

  Pour plus de renseignements, je vous renvoie aux ouvrages suivants :

Il y a 140 ans, comment Créans fut annexée à Clermont de Jean Edom -1982-

La Flèche et ses environs de Th. Cauvin -1831- réédition de 1990 à Res Universis en vente sur Internet à l'adresse http://www.histo.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(ce rappel historique est extrait de la page http://cureau.free.fr/histoire/clermont-creans.htm )

 

Clermont-Créans est une petite commune du canton de La Flèche au sud du département de la Sarthe. Elle existe depuis le 22 mars 1842 et est issue de la fusion des 2 communes de Clermont et de Créans.

 

 

Clermont : appelé aussi Clermont-Galerande ou Clermont d'Anjou

Le Bourg fut établi vers le milieu du XII ème siècle par Robert prieur de Clermont.
Il se situe au pied d'un côteau sur la route de Paris à Nantes.
Son église est dédiée à St Lambert, évêque de Mastrich mort vers l'an 707.
Le seigneur du lieu habitait le château de La Roche Rouelle situé un peu au nord du bourg et n'existant plus aujourd'hui.
Le seigneur de Clermont devait le jour de Paques Fleuries, au châtelain de La Flèche, une paire d'éperons dorés pour droit d'usages dans la forêt de Mélinais.
René de Clermont était vice-amiral de France à la fin du XV ème siècle.
Georges de Clermont réunit cette seigneurie avec celles de Galerande, Pringé, Mervé, Luché, Le Plessis Allouin et Le Plessis Marchais pour créer le marquisat de Galerande en avril 1576.
A 5 km au Nord Est du bourg, existe le hameau de Château Sénéchal (autrefois Chateau Guillaume) qui doit son origine a un ancien château dont la seigneurie était indépendante des précédents.
Le seul château actuellement existant est le manoir d'Oyré de construction plus récente.
En 1793 et 1799 des combats opposèrent Chouans et Républicains.
En 1831, la surface de la commune était de1524 ha, la population était de 1456 habitants.
Il y avait 1 fabrique de toiles, 3 moulins, 10 métairies, 80 closeries,399 maisons.

Créans : appelé aussi Créant 

Le Chef-lieu se compose d'une ferme, du château, du presbytère et d'une église dédiée à St Symphorien.
Deux hameaux Le Doussay et La Monnerie existent sur la route de Paris.
Jean de Thévale comte de Créans était gouverneur de Metz à la fin du XVI ème siècle.
La seigneurie parvint par héritage à la famille des Condé qui la vendit au collège de La Flèche.
En 1831, la surface de la commune était de 258 ha, la population était de 266 habitants.
Il y avait  2 moulins et 79 maisons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site